OSTOLV : Comment puis-je être abonné sans le vouloir ?

Information charge

Origine Achat en ligne
Récurrent Oui
Résiliable en ligne Oui

 
Cliquez ici pour stopper les futurs achats identiques

OSTOLV : charge récurrente non désirée

Un débit apparaît via votre carte bancaire nommé OSTOLV apparaît sur votre compte sans que vous ne soyez au courant de sa provenance ? Ce prélèvement est très certainement la conséqsuence d’un abonnement proposé sur internet. Les abonnements camouflés sont très fréquents sur nombre de sites internet et vous pouvez donc être abonner sans le souhaiter. Le fonctionnement de cette souscription : vous pouvez être abonné suite à une offre d’essai ou suite à une participation à un jeu concours.

Si vous ne voulez plus avoir ces paiements OSTOLV, tout est expliqué dans les prochaines lignes !

Vous voulez rompre votre abonnement OSTOLV ?

La procédure pour annuler les prélèvements de OSTOLV est à valider uniquement sur internet. Relativement simple, vous devez contacter le site internet où vous êtes abonné, pour savoir quelle démarche en ligne est nécessaire, ou bien regarder sur le site si les démarches sont directement mentionnées. Bien entendu, les paiements s’arrêtent dès lors que vous êtes désabonné.

Il arrive que ces démarches soient complexes ou prennent du temps et donc une solution est proposée en ligne par des spécialistes. Vous pouvez leur faire appel pour vous aider à vous désinscrire, dans le cadre d’un service en ligne tel que J’arrête les frais !, qui propose cette résiliation d’abonnement à votre place.

Comment faire pour contacter personnellement OSTOLV ?

Faites l’annulation des paiements OSTOLV en prenant contact avec le site internet

Les démarches pour le désabonnement sont à faire directement en ligne, en contactant le service client du site. Pour connaître la procédure pour annuler votre abonnement, vous pouvez utiliser leur numéro de téléphone. Mais le plus pratique pour la désinscription est de les contacter par écrit, soit via l’adresse mail, soit via le formulaire de contact. Cette demande écrite permet d’avoir une preuve de la demande de désabonnement. Les sites internet avec abonnement ont souvent accès compte client, où vous pouvez vous connecter avec votre adresse mail transmise lors de la première transaction. La connexion à l’espace client permet de contacter le site ou de faire la résiliation de l’abonnement facilement.

Peut-on vraiment identifier OSTOLV comme une arnaque ?

La question se pose fréquemment, puisque grand nombre d’internautes désirent se faire rembourser les sommes en lien avec un abonnement. Pourtant, il est rare qu’il puisse s’agir d’un piratage, dans la mesure où vous ou un proche puissent utiliser votre carte bancaire pour un paiement en ligne. Inutile de demander des poursuites judiciaires. En effet, un paiement et l’acceptation de ses conditions générales vous engagent, sachant que cette inscription et les prélèvrements étaient mentionnés dans les mentions légales.

Votre conseiller bancaire peut vous aider dans la protection de vos données lors d’achat en ligne donc n’hésitez pas à leur demander des informations concrètes pour éviter ces désagrément.

Un dernier conseil : comment se protéger de futurs prélèvements inconnus ?

La règle numéro 1 est de savoir et comprendre où vous entrez vos coordonnées de carte bancaire sur internet. Pour cela, deux grand principes :

  1. Consulter les mentions légales et conditions générales de vente du site sur lequel vous souhaitez effectuer un achat (vous trouvez généralement les liens de ces pages tout en bas des sites internet). Vous pouvez également entrer le nom du site sur un moteur de recherche pour consulter les avis.
  2. Se rappeler que rien n’est gratuit ! Ne tombez pas dans le piège de penser que vous êtes LE chanceux ou LA chanceuse qui a gagné un smartphone ou un voyage. Que vous pouvez accéder gratuitement à des services qui sont normalement payants (que ce soit des séries ou films en streaming, des sites de rencontre, des consultations de voyance, du coaching sportif ou tout autre service). Si on vous demande de régler une petite somme avec votre carte bancaire (pour une offre d’essai, pour régler des frais d’envoi ou pour toute autre raison), vérifiez bien qu’il ne s’agit pas d’une mécanique commerciale pour vous abonner à un service qui vous sera facturé chaque mois.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée. N’indiquez pas d’informations personnelles (votre nom ou numéro de téléphone par exemple dans votre message). Si votre commentaire contient une question, nous vous répondrons directement par email.

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *